Vous avez acheté votre maison avant la pandémie?

Retour aux articles

Vous avez certainement une « mine d’or » entre les mains!

Les statistiques sont éloquentes! 

De toute évidence, la pandémie aura été extrêmement bénéfique pour les propriétaires de maison dans les Laurentides. Surtout ceux ayant acheté au cours des 5 dernières années et plus spécifiquement, avant mars 2020.

Lorsque la pandémie a fait son apparition dans nos vies, nous étions convaincus que notre carrière de courtier immobilier allait tirer à sa fin… 

On s’est dit: 

Ça y’est, plus personne ne voudra acheter de chalet dans un climat aussi incertain!


Nous étions loin de savoir ce que les mois et les années à venir nous réservaient!  

Dès mai 2020, le portrait du marché immobilier dans les Laurentides a complètement changé.

Les Laurentides: « LA » destination!

Toute d’un coup, nous étions devenus «LA» destination! 

Au début, les maisons étaient encore abordables, il existait encore plusieurs chalets qui cherchaient des preneurs.

La révélation était unanime, la beauté de notre belle région se définissait comme suit: 

Les Laurentides offraient la possibilité de combiner le télétravail et la vie de chalet! 

Quoi de mieux que de jumeler le travail dans le confort de sa maison et le plaisir de profiter du magnifique terrain de jeux que nous offre notre magnifique région?

Plusieurs acheteurs qui avaient comme projet d’éventuellement s’acheter un chalet dans le Nord, on fait le grand saut plus tôt que prévu. De plus, ceux qui ont eu la chance de vendre leur propriété sur l’ile de Montréal ont bénéficié d’un excellent prix de vente, ce qui leur a permis d’avoir un pouvoir d’achat exceptionnel pour une maison dans les Laurentides.

Des chiffres qui parlent fort!

On dénote des statistiques jamais vues!

L’agglomération de Saint-Sauveur, qui inclut les villes de Saint-Adolphe-d’Howard, Morin-Heights, Saint-Sauveur, Piedmont, Sainte-Anne-des-Lacs et Prévost a connu depuis 5 ans une augmentation de 91% du prix moyen d’une maison unifamiliale.

Pour sa part, l’agglomération de Sainte-Adèle, qui inclut les villes de Sainte-Adèle, Val-Morin, Val-David, Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson et l’Estérel a connu depuis 5 ans une augmentation de 89% du prix moyen d’une maison unifamiliale.

Enfin, l’agglomération de Sainte-Agathe-des-Monts, qui inclut les villes de Sainte-Agathe-des-Monts, Lantier, Val-des-Lacs et Saint-Donat a connu depuis 5 ans une augmentation de 66% du prix moyen d’une maison unifamiliale.

Que nous réserve 2022?

En ce début d’année, on constate que le phénomène de l’offre et de la demande est toujours en faveur des vendeurs, ils obtiennent d’excellents prix de vente. Le manque flagrant d’inventaire et le nombre élevé d’acheteurs nous permettent encore d’aller chercher de remarquables résultats pour nos clients. Par contre, à l’inverse, les acheteurs se retrouvent dans un marché très agressif, où l’offre est à son plus bas et lorsqu’une nouvelle maison se met à vendre, il doit, à tout coup, se «battre» contre d’autres acheteurs.

Vous avez acheté votre maison avant le mois de mars 2020?

Vous avez donc compris que vous êtes «assis» sur une mine d’or! 

Si vous avez des questions, il nous fera plaisir d’élaborer sur ces statistiques avec vous! 

Partager :

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *